POTIMARRONS - Chétifs, ils ne poussent pas

Ici vous poserez TOUTES vos questions relatives au jardinage. Merci d'être assez précis dans les titres afin de pouvoir obtenir des réponses adaptées.

Modérateur :mimine_bio

Avatar du membre
homejardin
Formidable
Messages :6799
Enregistré le :mar. 18 nov. 2008 17:55
Localisation :Jamais très loin...
Contact :
POTIMARRONS - Chétifs, ils ne poussent pas

Message non lu par homejardin » mer. 27 juin 2012 21:15

1 Internaute a écrit le 27 juin 2012 à 20h55 :

Bonsoir,

J'ai semé des potimarrons en mottes de 150, le 27 avril et je les ai plantés en pleine terre le 2 juin; depuis ils n'ont pas poussé et j'ai eu de la gelée le 14 mai sur les plants qui étaient à l'extérieur. Les plants sont jaunes et chétifs.

Est-ce normal, j'ai planté 4000 plants ?

Guillou (Finistère - 29)

POTIMARRONS - Chétifs, ils ne poussent pas

Publicit

Publicit
 

Avatar du membre
mimine_bio
Administrateur du site
Messages :9111
Enregistré le :lun. 8 sept. 2008 16:11
Localisation :Champigny sur Marne
Contact :

Re: POTIMARRONS - Chétifs, ils ne poussent pas

Message non lu par mimine_bio » mer. 27 juin 2012 21:32

Bonsoir et bienvenue sur Homejardin,

Malheureusement ce n'est pas anormal car le temps, peu clément au printemps, a fait des ravages dans la croissance des plantules et des jeunes plants.

Pour essayer de limiter les dégâts et de booster vos plants, faites des pulvérisations avec une infusion de valériane. Elle est efficace contre la fonte des semis et aide à "réparer" les dégâts causés par le gel.

Des pulvérisations avec du purin d'ortie permettent également de redonner de la vigueur aux plants.

Cordialement.
Donnez-nous votre avis et signez notre livre d'or. Merci par avance.

Avatar du membre
vavache1
Webmaster
Messages :2383
Enregistré le :mar. 6 juil. 2010 16:38
Contact :

Re: POTIMARRONS - Chétifs, ils ne poussent pas

Message non lu par vavache1 » jeu. 28 juin 2012 07:58

Puisque l'occasion m'en est donnée, je rappelle que nos sites et forum sont orientés "culture familiale" et donc pour des superficies raisonnables. Les conseils que nous donnons vont toujours dans ce sens, même si nous sommes conscients qu'ils peuvent parfois se montrer décalés et/ou inadaptés à une agriculture de type professionnel, souvent intensive. Les lecteurs qui seraient dans ce dernier cas sont vivement invités à consulter des sites davantage spécialisés dans cet exercice.
Jamais très loin, mais sonnez fort ou rejoignez-moi sur le SITE

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités