AROMATES - Quand les introduire dans la cuisson

Posez vos questions et ou proposez ici vos recettes de cuisine, de facile à difficile, rapides ou plus longues, économiques ou moins... On attend vos idées et on testera !

Modérateur :mimine_bio

Avatar du membre
homejardin
Formidable
Messages :6799
Enregistré le :mar. 18 nov. 2008 17:55
Localisation :Jamais très loin...
Contact :
AROMATES - Quand les introduire dans la cuisson

Message non lu par homejardin » jeu. 18 févr. 2016 11:00

Question 16058 - 1 internaute a écrit le 18 février 2016 à 09:14 :

Bonjour,

Quand faut-il ajouter le romarin ou le cumin (par exemple) dans le plat de courgettes ou de pommes de terre (par exemple) ?
Pendant la cuisson (à l'eau), au milieu de la cuisson, une fois la cuisson terminée, en les passant dans la poêle avec un peu de beurre ?

Merci pour votre réponse et très bonne journée!

David (Suisse)

AROMATES - Quand les introduire dans la cuisson

Publicit

Publicit
 

Avatar du membre
astuce
Modérateur (trice)
Messages :912
Enregistré le :mer. 26 oct. 2011 07:30

Re: AROMATES - Quand les introduire dans la cuisson

Message non lu par astuce » jeu. 18 févr. 2016 11:16

Bonjour et bienvenue sur Homejardin,

- Romarin : La branche de romarin se met au début de la cuisson et se retire avant de servir les plats.

- Cumin : Les graines peuvent être mises en début de cuisson par contre il est préférable de mettre le cumin en poudre en fin de cuisson pour bien conserver la saveur.

En règle générale les herbes "dures" et méditerranéennes comme le romarin, le laurier, la sauge, le thym…se mettent en début de cuisson. Par contre les herbes fines comme le persil, le cerfeuil, le basilic…s'utilisent en fin de cuisson.

Les épices entières, comme des graines, se mettent en début de cuisson. Lorsqu'elles sont moulues il est préférable de les mettre en fin de cuisson ; l'exception est faite lors d'une cuisson très courte (sans mijotage).

Des graines entières, comme celles du fenouil, peuvent être grillées à la poêle mais sans matières grasses. Les huiles volatiles s'évaporent et les graines caramélisent légèrement. Elles s'ajoutent sur le plat au moment de le servir.

Dans le même principe des épices moulues, par exemple du cumin, peuvent être passées à la poêle, toujours sans matière grasse. Par contre il faut remuer sans cesse et les "cuire" peu de temps en prenant la précaution de les retirer de suite de la poêle. Mises directement sur le plat au moment du service, elles ont une saveur plus intense.

Bonne journée à vous également.

Cordialement.
Non inscrit(e) ? Vous pouvez néanmoins poser vos questions via notre FORMULAIRE
C'est gratuit, simple, rapide et efficace.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités